Validez vos compétences professionnelles grâce au dispositif VAE

Découvrez la VAE, le diplôme qui permet de faire reconnaitre votre expérience professionnelle afin de changer de métier ou d’évoluer au sein de votre entreprise.

Le dispositif VAE s’appuie sur votre expérience personnelle et professionnelle. En valorisant vos compétences acquises, vous pouvez apporter de la valeur à votre CV et ainsi évoluer plus vite dans votre carrière.

Parfois, le seul frein à votre évolution est le manque de diplôme. Le dispositif VAE est le moyen d’en obtenir un sans avoir toutes les épreuves à passer. Vous pouvez même valider une certification complète uniquement en faisant reconnaître vos compétences acquises.

Salarié

  • 1. Salarié
  • 2. Employeur
  • 3. Organisme de formation

Le dispositif est ouvert à tous les salariés, les non-salariés et les bénévoles. Pour en bénéficier vous devez avoir acquis une expérience professionnelle ou bénévole, en rapport direct avec la certification visée.

 

Pour le bénéficiaire, l’avantage d’une VAE est assez clair : ce dispositif permet d’accéder à un cursus de formation, sans justifier du niveau d’études ou des diplômes et titres habituellement requis. Le diplôme tient toujours une place prédominante dans les politiques de gestion du personnel en France : même s’il ne se traduit pas immédiatement par un avantage matériel, le diplôme améliorera souvent les perspectives d’évolution de carrière du salarié et lui permettra de revendiquer l’application des dispositions conventionnelles qui font référence au diplôme ainsi obtenu.

Les entreprises qui encouragent leurs employés à faire une VAE montrent qu’elles valorisent l’apprentissage et le développement professionnel. Cela peut aider à améliorer l’image de l’entreprise auprès des clients, des partenaires commerciaux et des futurs employés.  

Remarque : la VAE a vocation à s’appliquer à l’ensemble des diplômes, titres et certificats de qualification enregistrés dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Une certification CP FFP est indispensable pour pouvoir exercer le métier d’ accompagnateur VAE (Validation des acquis de l’expérience). Cette certification permet de professionnaliser les accompagnateurs VAE et d’acquérir les compétences nécessaires pour conseiller et orienter les candidats.

Trouvez l'accompagnement dont vous avez besoin

La VAE s’adresse aux salariés du secteur privé CDI, CDD, intermittents, intérimaires* qui justifient d’au moins un an d’expérience en rapport avec la certification visée, et ce quel que soit leur âge, leur nationalité, leur niveau de formation et leur statut (salarié, non salarié, demandeur d’emploi indemnisé ou non, bénévole, etc.).

Pour les personnes en CDD, intermittents et intérimaires, la demande de financement doit intervenir dans les 12 mois suivant le dernier contrat de travail.

En savoir plus sur la VAE

La certification visée doit obligatoirement être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) pour être éligible au dispositif VAE.

Il peut s’agir :

  • D’un diplôme,
  • D’un titre à finalité professionnelle,
  • D’un certificat de qualification professionnelle,
  • Un ou des blocs d’une certification inscrite au RNCP

La certification choisie doit être proposée par un organisme de formation possédant un numéro d’agrément et ayant obtenu la certification Qualiopi (ou l’équivalence pour les établissements de l’enseignement supérieur) mentionnant spécifiquement une action de VAE.

Bon à savoir

Une fois votre accord de financement reçu, la réalisation d’une VAE se déroule en 3 étapes clés : la recevabilité, l’accompagnement et l’examen auprès d’un jury.

La VAE en 3 étapes
Découvrez le Dispositif VAE

Pourquoi valoriser la VAE en entreprise ?

Pour l’entreprise, les avantages d’une démarche collective de VAE sont également nombreux. C’est un outil de gestion des ressources humaines, et plus particulièrement de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), assez efficace (pour des détails sur la place de la VAE dans la gestion du personnel et plus spécifiquement dans la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, voir la GPEC. L’obtention d’un titre par l’intermédiaire d’une VAE permet de mettre en valeur, aux yeux du salarié lui-même, son expérience au sein de l’entreprise. Elle contribue aussi potentiellement à le rendre plus mobile en interne (et en externe) en rendant ses compétences plus objectives et plus universelles.

Remarque : les entreprises de plus de 50 salariés peuvent conclure un accord collectif déterminant les modalités de promotion de la VAE au bénéfice des employés.

 

La réussite d’une démarche collective de VAE passe nécessairement par le respect d’un certain nombre d’étapes que l’entreprise ne doit pas ignorer :

  • L’entreprise doit cibler son besoin, ce qui implique de définir le ou les objectifs en fonction du ou des projets de l’entreprise (ex. : préparer des reconversions professionnelles, maintenir l’employabilité dans le cadre de mutations technologiques ou économiques, favoriser la mobilité interne, professionnaliser un métier pour attirer de nouvelles candidatures), de sélectionner les candidats et d’identifier leurs compétences;
  • L’entreprise doit prévoir les modalités d’accompagnement des candidats;
  • L’entreprise doit veiller à assurer un suivi post-VAE.

Avantages fiscaux

Dans certains cas, les entreprises peuvent bénéficier d’avantages fiscaux lorsqu’elles encouragent leurs employés à faire une VAE. Il est donc important de se renseigner auprès des autorités compétentes pour savoir si cela s’applique à votre entreprise.

Découvrez le Dispositif VAE

Un guide pour les candidats à la VAE

Il doit accompagner les candidats tout au long du processus de VAE et de les aider à préparer leur dossier de validation. Voici quelques-unes des tâches principales d’un conseiller VAE

 

Le conseiller VAE doit évaluer les compétences du candidat en analysant son expérience professionnelle et son parcours de formation. Conseiller le candidat sur les preuves à fournir: le conseiller VAE doit aider le candidat à identifier les preuves à fournir pour chaque compétence qu’il souhaite faire valider.

Le conseiller VAE doit aider le candidat à rédiger son dossier de validation en fournissant des conseils sur la structure, le contenu et la présentation du dossier.

Préparer le candidat à l’entretien avec le jury : le conseiller VAE doit aider le candidat à se préparer à l’entretien avec le jury en simulant l’entretien et en fournissant des conseils pour répondre aux questions du jury.

Le conseiller VAE doit suivre l’avancement du dossier du candidat et s’assurer que toutes les étapes sont respectées.

Webinaire Flash: Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

Webinaire Flash: Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) Webinaire Flash: Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

Webinaire Flash: Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

« La VAE »

En 30 minutes, Transitions Pro Île-de-France vous explique tout sur le financement de la VAE.

Après validation de votre inscription, vous recevrez un lien de connexion pour nous rejoindre. Il vous permettra de vous connecter à partir du navigateur de votre ordinateur ou de votre smartphone.

Inscrivez-vous ici 

Des questions ?

Nous avons rassemblé toutes les questions fréquemment posées dans notre foire aux questions.

Voir la FAQ